Article ROUEN Magazine n° 388

Mar 05 2014

Insertion, toute !

Grammont
Depuis le dépôt de bilan de la régie des Hauts-de-Rouen il y a un an, celle de Rouen, implantée rive gauche, a repris et développé son activité.

En tenues de travail de couleur grise, les employés de la régie de quartier Rouen interviennent depuis un an dans tous les quartiers de la ville.

La liquidation judiciaire de celle des Hauts-de-Rouen a en effet poussé son président, Jean-Michel Clemenceau, et son directeur, Philippe Kerscaven, à réorganiser toute l’équipe afin de répondre aux besoins de la municipalité.

« Les personnes que nous embauchons sont en contrats aidés pour une durée maximale de deux ans, explique le président. Elles entretiennent les parties communes d’immeubles sur le quartier Grammont et sur la rive gauche. Depuis un an, elles nettoient aussi la voirie, les placettes, les pelouses, les bacs à fl eurs du quartier Gare à celui de Saint-Sever. Elles ramassent les feuilles, font le désherbage manuel, veillent à la propreté du square Verdrel et des Jardins de l’Hôtel-de-Ville. Elles font également le ménage au CCAS et à la Maison des Aînés. »

La régie offre non seulement à une population issue de quartiers défavorisés une activité rémunérée, mais également la possibilité de suivre une formation.

« En 2012, certaines personnes ont obtenu leur BEP d’aide à la personne , commente Philippe Kerscaven. D’autres travaillent dans le bâtiment et dans la sécurité. Nous venons en complément des techniciens municipaux. Nous sommes des petites mains ! Au plus fort de l’année passée, nous avions à la régie trente-neuf personnes en contrats aidés. Nous leur redonnons un but ainsi qu’une nouvelle chance d’ouvrir d’autres portes. »

Téléchargez ROUEN Magazine n° 388